SVT monde

Comment se forment les roses de sables ?

vendredi 21 novembre 2008 par Erwan Le Fol

Dans les régions désertiques arides, de fins dépôts blancs de gypse se mettent en place dans les sebkhas. À certains endroits, pourtant, le gypse cristallise de façon plus originale. Les roses des sables, sont une des nombreuses variétés de cristaux de gypse qui contribue à la popularité de ce minéral.

Navigation rapide

JPG - 59 ko
Rose des sables
Dans la sebkhas marine de Mussafa

La rose des sables est l’une des nombreuses formes que peut prendre une concrétion de gypse (SO4Ca, 2H2O) en cristallisant. C’est une roche tendre, rayable à l’ongle, légèrement soluble dans l’eau pure, mais pas assez pour que son passage en solution soit perceptible à l’œil. Leur couleur dépend de celle du sable au sein duquel elles se sont formées.

PNG - 19.2 ko
Cristallisation monoclinique

Les roses se forment par diagénèse [1] au sommet du niveau hydrostatique, à un mètre environ sous la surface du sol. Souvent au niveau de sebkhas. Le gypse se cristallise selon un système monoclinique, c’est à dire que l’organisation de base du cristal est un prisme oblique à base rectangle présentant un centre de symétrie c, un axe de symétrie d’ordre 2 (A2), amenant une superposition avec la figure primitive après une rotation de 180°, et un plan de symétrie M.

PNG - 34.1 ko
La formation des roses des sables.
Dans la sebkhas marine de Al Watba

Plusieurs mécanismes, et notamment l’érosion et la déflation [2], peuvent ensuite, contribuer à l’ascension des roses jusqu’à la surface. Si la rose des sables arrive à affleurement, le sable qui y est emprisonné s’éclaircit sous l’effet de l’oxydation, tandis que la matrice gypseuse blanchit et se scinde selon les plans de clivages du cristal en lames saccharoïdes [3] entrecroisées de sulfate de calcium. Ensuite, en quelques années, selon la taille de l’échantillon, sous l’action combinée de l’altération, de l’érosion et de la dissolution, le sulfate de calcium est vite réduit en poudre et entraîné dans le sous-sol où il contribuera, à nouveau, à la formation de nouvelles roses des sables.

Bibliographie :

- « Éléments de géologie », Masson, Charles pomerol, Maurice Renard
- Photo et Schémas Erwan Le Fol

[1] C’est l’ensemble des processus physico-chimiques affectant les dépôts sédimentaires et conduisant à leur transformation progressive en roche consolidée.

[2] Entraînement par le vent de matériaux fins et secs

[3] S’applique aux roches dont la cristallisation est analogue à celle du sucre.


Forum

  • jordan 13
    8 novembre 2010, par jordan 13
    Tenez-le bien, je crois que le trafic de votre blog est à la hausse !
Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 3136736

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité d’ici et d’ailleurs  Suivre la vie du site Sciences de la Terre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License