SVT monde

Pluton déchue de son statut de planète

dimanche 10 septembre 2006 par Erwan Le Fol

Lors de la 26° assemblée générale de l’Union astronomique internationale (UAI) qui s’est tenue du 14 au 25 août à Prague, quelque 2500 astronomes ont décidé de déchoir Pluton de son statut de planète : le Système solaire ne compte plus désormais que huit planètes !

Le 24 août dernier, Pluton ne peut plus être considérée comme une planète. Ainsi en ont décidé les 2500 astronomes réunis à Prague lors de la 26° assemblée générale de l’Union astronomique internationale (UAI) après plusieurs jours de débats houleux.

PNG - 27.3 ko
Le système d’avant août 2006

Une première proposition de l’UAI étendait la notion de « planète » à deux catégories d’objets : les « planètes classiques », au nombre de huit, et les « planètes naines », dont on s’attend à en découvrir des dizaines dans les années à venir.

Cette proposition initiale de la commission « Planète » de l’UAI consistait donc à étendre le nombre de planètes du Système solaire à douze : les 9 - 1 = 8 « classiques », plus les « naines », catégorie à laquelle appartiennent Pluton, Charon (sa lune principale), mais aussi Cérès (un astéroïde orbitant entre Mars et Jupiter) et surtout la mystérieuse UB313.

Mais pour la majorité des astronomes, ces objets ont des origines trop différentes pour être classés dans une même catégorie, une planète naine ne peut donc être considérée comme une planète à part entière : Pluton doit être déclassée. Il va donc falloir réviser nos manuels. Le Système solaire ne compte plus que huit planètes : Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. À présent, dans la traditionnelle phrase « Sors Moi Vite Ta Marmite Jaune Sur Une Nappe Propre. » On barre propre et on oubli Pluton.

Il faut noter que cette nouvelle définition de « planète », proposée par l’assemblée générale de l’UAI, ne s’applique qu’au seul Système solaire et non aux nombreuses planètes (actuellement près de 200) que l’on découvre désormais régulièrement autour d’autres astres que notre Soleil.

Les caractéristiques de Pluton qui en font une intruse !!

Une orbite atypique : Toutes les planètes du Système solaire évoluent dans un même plan (l’écliptique). Toutes... sauf Pluton !

PNG - 39.2 ko
Les orbites des planètes du système solaire.

Depuis sa découverte en 1930 par l’Américain Clyde Tombaugh, Pluton pose de trop nombreux problèmes aux astronomes. Ce corps est en effet très différent des autres planètes du Système solaire, qui sont rocheuses ou telluriques (pour les plus proches du Soleil) ou gazeuses (pour les plus éloignées) et qui orbitent de manière circulaire autour de notre astre.

De son côté, Pluton est formée de glace et suit une orbite très longue et excentrée. Par ailleurs, avec ses 2288 kilomètres de diamètre, Pluton est plus petite qu’on ne le pensait au moment de sa découverte.


- Schémas : Erwan Le Fol


Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 3076090

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualité d’ici et d’ailleurs  Suivre la vie du site Sciences de la Terre   ?

Site réalisé avec SPIP 1.9.2e + ALTERNATIVES

Creative Commons License